L’humour français

Tout d’abord, il faut distinguer entre une approche littéraire associative caustique / ironique / actuelle de l’humour français (humour artistique des journalistes / écrivains, etc.) et de l’humour quotidien (souvent aussi appelé humour pop), qui est l’apanage du processus de communication quotidienne quotidienne dans la rue / à la maison, etc.

À titre d’illustration de la première option, on peut considérer le travail de grands écrivains français comme Pierre-Jean de Béranger / P.-J. Béranger, célèbre pour ses œuvres satiriques, Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais / P-O-C de Beaumarchais, qui a créé les célèbres comédies sur Figaro, le maître moderne de la plume française Grégoire Lacroix, dont la phrase juste qu’il est devenu athée, se rendant compte que ce qu’une femme veut, Dieu lui-même veut la même chose, a déjà réussi à mettre les dents sur le bord, etc.

La créativité des premiers Béranger, qui louait les fêtes amicales / les blagues frivoles / les blagues pratiques / les joies amoureuses, est littéralement submergée par le plaisir / le rire / la joie indispensables, bien que Béranger soit le plus célèbre, qui a préféré peindre des portraits littéraires de personnes ordinaires / ordinaires dans des conditions quotidiennes / quotidiennes, est devenu l’auteur de l’anti-napoléonien. (Roi Iveto), créant l’image d’un roi au bon cœur qui vit dans une sorte de palais au toit de chaume. En même temps, il n’y a pas d’idéalisation des personnages chez Béranger, qui dépeint ses personnages principaux (un fêtard insouciant / aubergiste brisé / vieille femme sanglotant sur sa jeunesse perdue, etc.) avec humour. Les ennemis (défenseurs de la Restauration) sont représentés à l’aide de techniques satiriques – allégorie (Marquis de Carabas), interprétation allégorique de l’intrigue mythologique (Nabuchodonosor), etc. Ainsi, par analogie avec le fabuleux chat en bottes, qui doit ses succès à la dextérité et à la ruse, le héros Béranger (un mendiant marquis homonyme) veut utiliser la Restauration à ses propres fins pour rendre ses anciennes richesses.

Caron de Beaumarchais a acquis une popularité particulièrement large en France, grâce à sa paternité représentant les coutumes de l’aristocratie française avec des notes de satire de comédies sur le célèbre Figaro (Le Barbier de Séville / La Folle journée ou le Mariage de Figaro / La Mère coupable ou l’Autre Tartuffe), et jouissant toujours d’une renommée bien méritée. C’est grâce à son humour pétillant que Beaumarchais est parvenu à devenir une véritable icône de la comédie française, et son Figaro s’est transformé en une sorte d’image éternelle / aphoristique.

En général, la principale caractéristique des linguistes littéraires français d’humour considèrent le plus souvent un tel dispositif stylistique comme un jeu de mots, sur lequel toute l’intrigue de l’intrigue est basée parmi les écrivains français. Les personnages des comédies françaises échangent des lignes apt / caustiques appropriées, auxquelles s’ajoute burlesque / bouffonnerie / sitcom. Les héros des œuvres exercent littéralement leur esprit (pour cela, les auteurs inventent des jeux de mots appropriés, parfois dénués de sens, mais basés sur un jeu de mots bien marqué et l’utilisation de fragments tronqués de proverbes / dictons, calembours – « jouer sur les nerfs de – la canaille! » (Jouer sur les nerfs – la salope!)

Arguant de la nature de l’humour français, il faut tenir compte du fait que, malgré la frontière entre sa manifestation artistique / haute et la version pop, que nous avons déjà déclarée, cette ligne semble encore assez arbitraire. Après tout, une ambiguïté prononcée / un jeu de mots est caractéristique de l’humour français dans toutes ses manifestations. Le fait est que, en règle générale, si, par exemple, pour l’humour russe, la base de l’intrigue, le conflit interne / le drame, reflétant les réalités de nos relations intra-interpersonnelles dans la société, est plus importante, alors pour l’humour français, un mot aigu / apt / forme brillante. Beaucoup voient les racines de cette différence d’approche en présence d’une dissemblance fondamentale du caractère national – les Français sont le plus souvent appelés individualistes, tandis que les Russes sont des collectivistes.

Il y a peu de blagues / anecdotes politiques en France, et celles qui prévalent dans la vie quotidienne des Français rappellent davantage une sorte de parodie des comportements / traits de caractère / déclarations de dirigeants / personnalités politiques. En raison de l’individualisme national prononcé, les Français, tout d’abord, sont beaucoup moins touchés par les enjeux sociaux mondiaux, ils sont plus concentrés sur leurs problèmes personnels et leurs manifestations personnelles, qui, à leur tour, doivent nécessairement se refléter dans leur humour. Et si la mentalité russe présuppose la manifestation d’un intérêt impératif à discuter / ridiculiser les aspects philosophiques / globaux, alors l’approche française se manifeste dans une expression plus ancrée / concrète.

Parfois, l’humour français est aussi caractérisé par l’épithète de «coq» (le coq est un symbole officieux de la France, «le seul oiseau qui peut chanter jusqu’aux genoux dans la boue»), car c’est dans ce pays qu’apparaît l’expression «drôle tue». C’est pourquoi il vaut mieux éviter, devant les Français, les déclarations (et les leurs) sur eux-mêmes. Cyrano de Bergerac est considéré comme un véritable héros national français précisément pour sa capacité à se faire rire de manière sophistiquée, mais, en même temps, ne permettant pas aux autres de le faire. Le paradoxe ici réside justement dans le fait que les Français idolâtrent / idéalisent littéralement le pays dans lequel ils vivent, mais en même temps, ils ne se traitent parfois pas toujours avec amour (le dicton est connu: «La belle France serait encore plus belle si les Français n’étaient pas là « )

Ainsi, principale caractéristique de l’humour français, on peut considérer son auto-ironie, et même si les Gaulois jugent nécessaire de se faire personnel, alors il y aura certainement une place pour les manifestations d’humour noir (par exemple, un grand nombre de blagues maléfiques qui sont apparues après l’incident avec Bertrand Delanoe, qui a été frappé par lui. avec un couteau lors d’une des réceptions publiques à la Mairie de Paris).

De plus, aussi cruel que cela puisse paraître / paraître, souvent en France, les personnages pauvres / faibles sont choisis comme objet de plaisanteries / blagues dures («Devinez: blanc, tombe en hiver. – la réponse est personnes âgées-retraités»). Les Français eux-mêmes justifient leur humour cruel, par exemple, dirigé vers les personnes âgées / handicapées, pour que la société n’oublie pas leur existence. Plus souvent qu’autrement, l’humour français sur leurs pays voisins les plus proches, dont la plupart des Belges n’ont pas eu de chance (en France, il y a plus de blagues sur les Belges qu’en Russie sur les Arméniens / Tchouktches … dans leur ensemble – «Le malheureux Belge s’est fait voler une voiture, mais il il a eu de la chance, il a quand même réussi à se souvenir du numéro »). Le cycle dédié aux Suisses est aussi extrêmement populaire en France («Décrivez-nous le pauvre Suisse. – Oui, c’est un pauvre type qui lave lui-même sa Mercedes»).

Il faut également noter que les Français n’hésitent souvent pas à rire de ce que les Russes, par exemple, considèrent comme tabou (blagues «en dessous de la ceinture»). De plus, peu importe que ces sujets soient abordés / ridiculisés au milieu des fêtes de famille, lors des émissions de télévision / variétés (pour les étrangers, l’effet du rire superposé sera signalé ici), des discussions de bureau, etc. Le vocabulaire sexuel n’est pas considéré comme quelque chose d’interdit chez les Français, pour lesquels un vocabulaire neutre (et non vulgaire ou scientifique médical) est largement utilisé.

L’humour français se manifeste le plus clairement précisément dans les nombreuses blagues / anecdotes qui sont si largement populaires dans ce pays.

© Le Monde français – Times of U

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *